Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Mes essais en cuisine
Publié dans : #recettes salees

Dernièrement j'ai ouvert un petit bocal de citrons confits, que je m'efforce de goûter dans plusieurs préparations différentes. Le goût est prononcé et je n'en utilise qu'un ou deux à chaque fois : donc un seul bocal me permet quelques essais en cuisine !

Alors pendant que mon riz au lait mijotait tranquillement, j'ai pu me lancer dans la cuisson d'une belle cuisse de dinde.

Cette réalisation est donc un mix perso de plusieurs recettes trouvées sur le net et dans quelques livres sur les tajines. Je ne mettrai donc pas les références ici, car j'ai pas mal modifié la recette par rapport à tout ce que j'ai lu.

J'ai opté pour une cuisson à la cocotte minute, c'est rapide et la viande reste bien tendre...

Cuisse de dinde aux olives et citrons confits – à la cocotte minute

 

Pour une cuisse de dinde de 900g environ :

 

  • 2 oignons

  • 3 gousses d'ail

  • 1 c à café de raz el hanout

  • 1 c à café de gingembre

  • 1 verre de vin blanc ou d'eau froide

  • 2 petits citrons confits

  • 100g d'olives vertes dénoyautées

  • 1 bouillon (de légume ou de volaille, ce que j'ai utilisé)

  • Sel et poivre

  • Eau

 

Émincer les oignons et l'ail.

Dans la cocotte, faire revenir la cuisse de dinde sur toutes les faces afin que la viande soit bien grillée. Je n'ai pas ajouté de matière grasse car j'ai laissé la peau de la cuisse. En grillant elle a « rendu » pas mal de « gras »...

Retirer la viande et faire griller les oignons dans la cocotte. Lorsqu'ils sont dorés, ajouter l'ail, le raz el hanout et le gingembre.

Faire griller puis ajouter le vin blanc (ou l'eau froide si on se passe du vin). Bien remuer le fond de la cocotte afin de déglacer les sucs. Porter à ébullition.

Ajouter la viande, puis les citrons confits coupés en dés , les olives et le bouillon.

Saler et poivrer.

Ajouter de l'eau jusqu'à mi hauteur de la cuisse.

Fermer la cocotte minute et cuire 25 minutes à partir du chuchotement de la soupape.


 

Le bouillon n'est peut être pas indispensable car les épices, olives et citrons parfument déjà pas mal cette recette, sans compter le vin blanc...

 

La photo n'est pas terrible (j'ai du mal à réaliser de jolies images de plats de viande...) mais c'était très bon !! Je l'ai servi avec une mousse de carotte (toute prête en bocal) et des haricots verts à la tomate (recette à suivre).

Commenter cet article